Le RIC, c’est chic!

Nous connaissons bien, la démocratie représentative. Des élus qui représentent le peuple pour prendre des décisions. Cela parait être une nécessité, lorsque les groupes humains sont nombreux et dispersés sur un territoire, il peut être compliqué de les faire voter fréquemment pour les décisions organisant la vie en société. Mais voila qu’ avec le mouvement des Gilets Jaunes nous voila face à de nouvelles aspirations que l’on avait déjà pressenties. Ainsi, on pouvait déjà constater l’essoufflement de la démocratie représentative notamment lors des élections à taux d’abstention élevés. Mais aujourd’hui certains souhaitent le retour de la démocratie direct dans nos institutions. Le peuple au commande directement, sans représentants, qui représenteraient mal le peuple.

 

 

Allons faire un petit tour du côté de la démocratie directe, un des thèmes de Sciences Sociales et Politiques en Terminale ES

La cité athénienne représente l’archétype de la démocratie directe. Et pourtant, la démocratie athénienne ne concerne qu’une toute petite partie de la population, puisque les femmes, les étrangers, les esclaves ne pouvaient pas voter.

La démocratie directe aujourd’hui?

Dans un État représentatif, « le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants », déclarait l’Abbé Sieyès, le 7 septembre 1789. En effet, la densité de la population limite au niveau national la démocratie directe. Pour autant, le référendum, répond à la caractéristique de la démocratie directe. On demande aux citoyens de s’exprimer, sans le détour des représentants.

Les exemples en France : le Traité établissant une Constitution pour l’Europe en 2005, sur le quinquennat en 2000, sur le Traité de Maastricht en 1992, et le dernier en date, le référendum d’autodétermination sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, organisé en novembre 2018.

                                      Le saviez-vous?

Le RIC c’est chic! Voila un slogan, qui est apparu avec l’acte V des Gilets Jaunes en décembre 2018. Le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) ou Populaire (RIP) reprend l’idée d’une démocratie exercée par le peuple. Ainsi on pourrait avoir, si on reprend les idées des Gilets Jaunes, le Référendum Constituant pour modifier la Constitution, le Référendum Abrogatoire si on souhaite supprimer une loi, le Révocatoire pour déposer un responsable politique et enfin le Législatif pour proposer une loi. Cela fait CARL pour ceux qui affectionnent les acronymes! Mais qui est à l’origine de cette idée? On retrouve notamment Etienne Chouard, un blogueur particulièrement influent sur la toile. Ils se définit comme un démocrate radical, anarchiste de l’ultra-gauche. Après avoir pris contact avec Fly Rider, une des figures des Gilets Jaunes, le RIC est devenu le leitmotiv de tout le mouvement. C’est une sacré manière de faire de la politique sans parti. En d’autres temps, on aurait qualifié cela d’entrisme! Mais c’est une autre histoire, pas si lointaine, n’est-ce pas M. Jospin?

Si tu veux en savoir plus sur la démocratie, alors je te conseille mon article plus approfondi

Si tu as aimé cet article, tu peux mettre un commentaire et le partager sur les réseaux affichés ci-dessous. Si tu veux recevoir un article similaire environ tous les mois, gratuit bien sûr, alors abonne-toi à notre newsletter en précisant ton mail ci-dessous. Enfin si tu recherches un tuteur en SES, pour des résultats garantis, prends contact avec moi.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *