Les Sciences Économiques et Sociales dans les autres pays

Existe-il en Iran un matière similaire aux SES? Comment se passe le bac au Japon? Et en Argentine, enseigne-t-on les SES?  

 

A l’heure où raisonne la réforme qui va supprimer en France les séries et donc la série ES vieille de plus de cinquante ans, il est intéressant de faire des comparaisons avec les autres pays. L’objectif principal des SES est de former les citoyens à une analyse économique et sociale approfondie du monde contemporain (1). Qu’en est-il dans les autres pays?

On essayera de repérer, le type d’enseignement qui ressemble le plus aux Sciences Économiques et Sociales, les thèmes, les heures consacrées, le poids disciplinaires de cette matière en repérant par exemple son évaluation par rapport au bac. Cet article est la synthèse des recherches effectuées en 2018 par les élèves de première ES du lycée La Colinière à Nantes et de quelques heures supplémentaires que j’ai consacré à cet article!

Mais prenons quelques précautions d’usage car toute comparaison doit être relativisée et ce pour plusieurs raisons: notre étude s’appuie sur les éléments les plus récents mais nous ne sommes pas à l’abri de changements concernant le système éducatif dans quelques pays, à l’image de la France. Rappelons de plus que dans plusieurs pays il n’existe pas de programmes nationaux. C’est le cas notamment en Angleterre, aux États-Unis, en Allemagne, … il peut y avoir ainsi selon les établissements des différences notables sur la manière d’enseigner. D’autre part, les structure pédagogiques mises en place dans chaque pays influencent l’enseignement. Ainsi en Angleterre, l’enseignement post-obligatoire est de deux ans alors que dans le même temps il est de quatre ans en Belgique.

Nous livrons le fruit de notre enquête ci-dessous, tout simplement en classant les pays par ordre alphabétique.

L’étude n’est pas exhaustive et c’est avec plaisir que je recevrais de ta part, tout complément avec source à l’appui, sur un pays qui n’est pas traité dans cet article.

 

Allemagne  Drapeau de l'Allemagne

Les jeunes allemands qui veulent continuer à l’université doivent obtenir l’Abitur qui se prépare entre 17 et 19 ans dans les Oberstufe. L’Abitur est un mixte entre des contrôles continus et un examen final composé de deux matières obligatoires dont notamment les mathématiques, l’allemand ou l’anglais et deux matières secondaire

Il existe une matière intitulé Économie et une autre Sociologie mais elles sont considérées bien souvent comme secondaires.

Des compléments avec https://www.piefrance.com/trois-quatorze/reportages/systeme-scolaire-allemagne/

Argentine  Drapeau de l'Argentine

Il existe au lycée une matière intitulée Sciences Sociales, économie de l’entreprise. Les objectifs sont d’incorporer des notions de microéconomie, de visualiser le comportement des agents économiques individuels, acquérir des connaissances en macroéconomie, afin de comprendre le comportement de concepts agrégés tels que: le revenu national, la consommation, l’épargne, l’investissement, les indices de prix, etc. et incorporer les concepts de mathématiques financières et de finance d’entreprise afin de comprendre l’impact sur l’entreprise de tout type de décision liée aux questions financières.

Le bachillerato est composé de deux parties. Tout d’abord, un tronc commun avec des épreuves obligatoires et communes, puis des examens spécialisés dans lesquels les élèves sont notés sur les disciplines de leurs choix (arts, sciences de l’ingénieur, sciences sociales …). En Argentine, le bachillerato conclut les années d’enseignement secondaire mais ne donne pas accès à l’université. Les candidats doivent obligatoirement passer un second examen appelé « selectividad » (comme en Espagne) qui se compose de sujets déjà étudiés pendant le bachillerato.

 

 Chine  Drapeau de la République populaire de Chine

On propose aux étudiants une matière qui s’appelle Politique. Cela correspond à 6 heures par semaines, il pratiquent 192 heures obligatoires et facultatives cumulées en 3 ans.

Complément avec source: www.lp2i-poitiers.fr/spip.php?article1085

 

Espagne    Drapeau de l'Espagne

Au lycée l’élève peut choisir entre trois types de série: Arts,Sciences et techniques ou Humanités et sciences sociales. Dans cette dernière série qui est choisie par presque un lycéen sur deux, le lycéen peut choisir plus spécifiquement Humanidades ce qui l’entraîne vers latin, grec et littérature ou Ciencas Sociales et ainsi l’élève fera des mathématiques appliquées, de l’histoire du monde contemporain et de l’économie d’entreprise. Cette dernière matière est enseignée pendant 4 heures par semaine.

Complément sur le ministère espagnol: le système éducatif et un tableau récapitulatif pour le bachillerato

 

États-Unis    Drapeau des États-Unis

Les américains peuvent choisir au lycée une matière optionnelle. Parmi elles « la Council for Economic Education) comprenant une liste de 51 principes d ‘économie de base.

L”équivalent du bac aux États-Unis, s’appelle le SAT (Scholastic Aptitude Test ), c’est un examen standardisé sur une base nationale . Ce test a pour but d’évaluer les compétences des élèves et il est spécialement utilisé pour les admissions aux universités. l’administration du SAT est confiée au College Board, l’examen qui a la forme d’un questionnaire à choix multiples. Il est conçu, publié et corrigé par l’Educational Testing Service.

Celui ci est composé de quatre épreuves distinctes avec des références aux sciences humaines dans les deux premières épreuves:

-La lecture avec 52 questions en 65 minutes incluant un passage de littérature américaine ou mondiale; un passage des États-Unis fondant document ou un texte lié; un passage d’économie, psychologie, sociologie, ou autres sciences sociales

-L’écriture et la langue avec 44 questions en 35 minutes et comme l’épreuve de lecture toutes les questions sont basées sur des passages qui peuvent être accompagnés par des tables, des graphiques et des diagrammes

-Les mathématiques (calculatrice non-autorisée) avec 20 questions en 25 minutes

-Les mathématiques (avec calculatrice autorisée) avec 38 questions en 55 minutes

(- le candidat peut facultativement écrire un essai qui est , dans ce cas, la cinquième épreuve)

 

 Iran  Drapeau de l'Iran

Tu as remarqué que j’ai placé l’Iran après les États-Unis. Je suis pacifiste!

En Iran, il existe un matière qui s’appelle les Sciences Sociales

L’éducation secondaire de base, également connue sous le nom de cycle d’orientation, englobe la sixième à la huitième année. Le cycle d’orientation sert à déterminer les aptitudes à suivre des études générales ou professionnelles/techniques au niveau de l’éducation secondaire supérieure, qui est constituée d’un cycle de trois ans et n’est ni obligatoire ni gratuite. Les études secondaires supérieures sont subdivisées en trois filières : théorique, technique/professionnelle et pratique, elles-mêmes subdivisées en diverses spécialités. Le programme du cycle d’orientation est donnée dans le tableau suivant :

              Matières                                                         Nombres hebdomadaires d’heures d’enseignement

                                                                                                 6ème année 7ème année 8ème année

Persan et littérature perse

5

5

5

Mathématiques

5

4

4

Sciences naturelles

4

4

4

Éducation religieuse

2

2

2

Histoire

1

1

1

Géographie

1

1

1

Arabe

2

2

2

Sciences sociales

1

1

1

Arts

2

1

1

Éducation techniques/professionnelle

3

3

3

Langue vivante étrangère

4

4

Préparation miliaire (pour garçons seulement)

1

Étude du coran

2

2

2

Total

28

30

31

 

 Italie  Drapeau de l'Italie

Les élèves qui rentrent au lycée ont le choix entre six voies, classico, scientifico, linguistico, artistico, musicale et coreutico et Liceo delle scienze umane (Lycée de sciences humaines). C’est cette dernière série qui correspond le plus à notre série ES avec l’enseignement de psychologie et sociologie et, secondairement, droit et économie.

Deux options en existent : l’option traditionnelle avec latin et un enseignement renforcé de psychologie et sociologie . L’option économique-juridique qui comprend l’enseignement de droit et économie.

En Italie, l’examen d’État final (souvent encore appelé maturità) est noté sur 100 points, dont 20 sont attribués au contrôle continu réalisé au cours des trois années de lycée. Les activités extra-scolaires (sportives, culturelles ou humanitaires) des jeunes Italiens peuvent aussi entrer en ligne de compte. L’examen d’État italien repose ainsi sur trois épreuves écrites (comptant pour 45 % de la note) et un entretien (comptant pour 35 % de la note) au cours duquel le candidat défend une « thèse » de son choix.

 

 Japon   Drapeau du Japon

Les lycéens japonais vont au lycée le ‘kookoo’ entre 16 et 18 ans et ils ont une matière qui s’intitule Sciences sociales et qui comprend de l’Histoire, de l’Économie, et de la Géographie. En deuxième année de Kookoo l’élève choisit une orientation scientifique ou littéraire.

 

 Maroc    Drapeau du Maroc

Cinq filières au Maroc après un tronc commun au lycée comme en France (la seconde). L’élève peut choisir Sciences expérimentales, sciences mathématiques, sciences et technologies industrielles, arts appliqués et sciences économiques et gestion. C’est donc cette dernière série qui se rapproche éventuellement de la filière ES française. Pour autant il s’agit plus d’un apprentissage d’une science économique ou de la gestion. Cependant en terminale l’élève en Science économiques peut se spécialiser avec la matière d’économie générale et statistiques avec des objectifs comme: comprendre l’environnement socioéconNomique, acquérir des méthodes pour améliorer la capacité d’analyse… donc on retrouve les SES mais finalement cet enseignement sera suivi par un petit nombre d’élèves.

Complément avec https://www.prepabac.ma/1-ere-bac/filieres-1ere-annee-bac

 

 Norvège  Drapeau de la Norvège

35% des norvégiens vont continuer leurs études en formation professionnelle et 65% des norvégiens poursuivent pendant deux ans en Ungdomskole, lycée général. Dans ce dernier cas, les Sciences Sociales sont une des matières faisant partie de la scolarité obligatoire. Les élèves réalisent beaucoup de travaux en groupe.

Des compléments avec https://www.piefrance.com/trois-quatorze/reportages/le-systeme-scolaire-norvegien/

 

Pays du Commonwealth

Malgré des spécificités notables, souhaitées ou voulues entre le système éducatif irlandais, écossais, anglais mais aussi à Chypre, Malte, en Afrique du Sud, à Singapour, … on peut repérer une structure identique. Ainsi les élèves qui veulent poursuivre à l’université vont passer deux années en upper secondary school et la première année ils étudieront quatre matières puis trois ou quatre la deuxième année, voire cinq pour certains qui souhaitent obtenir cinq A-levels

Les élèves qui tentent de passer le A level, c’est à dire la grande majorité des jeunes doivent choisir trois matières. Parmi ces trois matières on retrouve l’économie, qui est suivie notamment par les élèves qui poursuivront des études universitaires dans ce domaine. On retrouve alors un découpage de la matière en thèmes microéconomique, macroéconomique et économie internationale. La perte des effectifs constatée pour cette matière depuis les années 90, amène des débats récurrents et des critiques virulentes sur les contenus de la matière.

 

 Québec

Au Québec, le Baccalauréat se nomme diplôme d’études secondaires (DES). Les élèves québecois le passent en cinquième secondaire (l’équivalent de la 1ere en France). Contrairement au Bac, le DES ne permet pas d’accéder directement aux études supérieures. Les élèves québecois doivent se rendre au collège d’enseignement général et professionnel, ou cégep qui se déroule sur 2 ans (programmes pré universitaires) ou 3 ans (programmes techniques) afin de pouvoir passer un autre diplôme, le Diplôme d’études collégiales (DEC), et ensuite avoir accès à l’université. Il existe un DEC nommé “Sciences humaines” qui regroupe plusieurs disciplines qui ressemblent aux matières que nous avons en filière ES comme l’économie, la sociologie, l’histoire et les sciences politiques.

 

 Suisse  Drapeau et armoiries de la Suisse

Jetons un coup d’œil attentif au modèle suisse car la réussite est patente. Un taux de chômage des jeunes trois fois moins important qu’en France. Mais comment font-ils? Radicalement différemment.

Environ 65% des jeunes (15-20 ans) suisse suivent une formation professionnelle après l’école obligatoire qui dure environ 9 ans. 15% des suisses vont à l’école de culture générale qui combine un enseignement de culture générale avec des cours spécifiques permettant de poursuivre une formation professionnelle, dans les domaines de la santé et du social par exemple. Donc si tu as bien suivi, il ne reste que 20% environ des jeunes suisses qui poursuivent un enseignement général qui débouche en trois ans sur ce qu’il appelle la maturité gymnasiale, l’équivalent du bac. On doit cependant préciser que le taux de lycéen est plus élevé dans les cantons francophone que des cantons alémaniques. C’est du Weber tout cracher! La pratique luthérienne opposé au catholique francophone! Je caricature sans doute!

Pour revenir à notre préoccupation, les Sciences Économiques et Sociales, on constate que l’enseignement de culture générale propose un cours d’introduction à l’économie et au droit et rien d’autre! Il n’existe pas réellement de SES en Suisse au lycée. Par contre dans le système universitaire il existe des masters en Sciences Sociales très côté!

Pour approfondir:

  • https://ch.ambafrance.org/Le-systeme-scolaire-suisse-3793
  • https://www.orientation.ch/dyn/show/3452

 

Synthèse de l’article

Suite aux recommandations de l’UNESCO datant des années cinquante, dans la plupart des pays un enseignement post-obligatoire concernant la compréhension économique et sociale du monde contemporain a été mise en place.

Il y a cependant des divergences notables sur la manière de procéder. Dans certains pays, l’existence d’une filière sciences sociales vise à donner une place centrale à l’enseignement de cette matière (France, Espagne, Belgique, Suède…..)

 

(1) Autrement dit une matière qui aborde des thèmes liés à la production, à la mondialisation, au développement durable mais aussi aux groupes sociaux, aux conflits sociaux, à l’intégration sociale… les SES se caractérisent aussi par un enseignement basé sur des méthodes actives, ce qui permet aux élèves de comprendre et d’analyser les documents, de faire des synthèses reprenant différentes données, de rechercher des informations adéquates en connaissant les sources etc. Enfin les SES permettent de former des citoyens libres qui pourront faire des analyses critiques sur les évolutions du monde contemporain.

 

Sources:

Les Cahiers pédagogiques n°472: http://www.cahiers-pedagogiques.com/L-enseignement-des-sciences-economiques-et-sociales-en-Europe

L’article de l’APSES: http://www.apses.org/spip.php?article632#.W0h4XbgyXIU

Pour connaître la structure globale de l’enseignement selon les pays: https://eacea.ec.europa.eu/national-policies/eurydice/national-description_

Pour approfondir sur un enseignement de SES:

L’article wikipedia: https://en.wikipedia.org/wiki/Political_science

Un article de IDIES: http://www.idies.org/index.php?post/Le-contenu-de-lenseignement-des-Sciences-economiques-et-sociales-%3A-un-enjeu-social-pour-qui

Un article du CAIRN: https://www.cairn.info/revue-education-et-societes-2015-1-page-5.htm

Partager!

Une réponse à Les Sciences Économiques et Sociales dans les autres pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[page_visit_counter_md_total_sites_visit backgroundcolor=”#FF9966″ countboxcolor=”#000000″ fontcolor=”#FFFFFF” bordercolor=”#FF9966″]